Trouver les meilleures offres d’assurances dommage ouvrage en ligne

L’assurance dommage ouvrage n’est pas encore connue par la grande majorité des gens quoiqu’elle garantisse les frais de réparation liés à un vice de construction. Le fait est qu’il est préférable de s’y souscrire sans que la juridiction se prononce pour vous y contraindre. Pour tout projet de maison neuve, d’extension, de réhabilitation, l’assurance dommage est obligatoire pour tout professionnel ou particulier. Même pour les travaux de rénovation de cages d’escalier ou ouverture de mur porteur, le dommage ouvrage peut aussi être imposé par les syndics.

Qu’est ce que l’assurance dommage ouvrage ?

L’assurance dommage est une garantie à laquelle les maîtres d’ouvrage ne peuvent se soustraire. Le particulier qui fait construire ou qui procède à une rénovation assez importante telle que l’extension, la surélévation ou encore les ravalements de façades doivent souscrire à l’assurance dommage. Il en va de même pour les bailleurs qui désirent louer leur bien immobilier. Notez que la souscription à l’assurance dommage ouvrage doit se faire bien avant l’ouverture de chantier. Elle est réclamée par l’organisme financier pour débloquer les fonds. Elle expire en même temps que la garantie décennale d’une entreprise. Pour ce qui est de la garantie dommage ouvrage, elle couvre tous les risques liés aux vices de construction et de malfaçon des œuvres assez imposantes. Pour les particuliers, il peut s’agir d’un projet de construction d’une maison, d’un ravalement de façades, d’une construction d’une piscine ou d’un garage. Notez que même après cette garantie décennale, cette assurance reste valable en cas de revente de votre bien immobilier. En réalité, la couverture de chaque assurance dépend des causes des sinistres. L’assurance dommage ouvrage indemnise tous les problèmes liés à un vice de construction sans franchise, sans attendre le responsable et sans connaître les causes du dommage. Il s’agit d’une procédure simplifiée.

Comment choisir la bonne assurance ?

L’assurance dommage ouvrage n’est guère difficile à trouver, mais la question est de savoir comment connaître la meilleure. Dans un premier temps, vous pouvez entamer vos recherches sur le web en privilégiant les liens de proximité. En outre, vous devriez prioriser les assurances qui se trouvent à proximité de vos locaux. Mais pour trouver la meilleure offre d’assurance dommage ouvrages, vous allez devoir procéder à une simulation en ligne. L’idée est de connaître le montant de la prime. Dans ce genre de circonstance, plusieurs facteurs vont influencer la prime de l’assurance, à savoir : le type de construction, les conditions de souscriptions, les paramètres à prendre en compte avant la signature du contrat sans oublier la nature des travaux. Et pour cause le contrat d’assurance doit être le reflet fidèle de la nature du projet. Il est donc important de faire une simulation en ligne de façon à obtenir un devis d’assurance dommage ouvrage gratuit. Aussi, pour bénéficier de toutes les garanties, il faut se souscrire au bon moment c’est-à-dire avant le début des travaux autrement l’organisme assureur peut refuser votre dossier. La garantie est un autre point à ne pas manquer. Il existe de multiples choix de garanties dommages ouvrages pour assurer votre bien immobilier. D’autres compagnies d’assurance proposent des indemnités supplémentaires. Vous pouvez ajouter une garantie complémentaire comme garantie dommage matériel, quoiqu’elle puisse augmenter le montant de la prime.

Quels sont les pièges à éviter ?

Choisir une assurance dommage ouvrage n’est pas facile. Il faut se méfier des offres d’assurance dont le prix défie toute concurrence. Pour attirer la clientèle, les assurances ont tendance à afficher des tarifs très attractifs. La plupart de ces compagnies qui ont revu leur tarif à la baisse ont mis la clé sous les verrous. Ce serait alors dommage de se retrouver sans assurance alors que la garantie décennale n’a pas encore expiré.  Le mieux serait alors de se renseigner sur la compagnie d’assurance proposée par le courtier. Faites également des recherches sur sa solvabilité et si cet organisme assureur n’est pas en faillite. Tout pour vous dire qu’il est préférable de payer des garanties un peu plus chères pour avoir une assurance pérenne. Mais si vous tenez réellement à économiser alors vous pouvez faire jouer de la concurrence. L’idée est de ne pas se jeter sur la première offre, prenez le temps de faire une comparaison. Et pour cause certaines assurances répondront mieux à vos besoins que d’autres. Il est aussi possible de visiter les sites qui ont pris soin de sélectionner les meilleures compagnies d’assurance dommage ouvrages.

Qu’en est-il des garanties ?

Pendant toute la garantie décennale, l’assurance dommage ouvrage couvre tous les dommages physiques qui peuvent compromettre la solidité de votre bâtiment y compris le vice du sol. En outre, cette garantie ne couvre pas les parties amovibles telles les fenêtres et les portes. Sont également exclus de cette garantie les dommages causés par l’assuré suite à une usure normale, à un incendie, un vol ou une catastrophe naturelle et d’autres causes qui ne sont pas liées au vice de construction. Mais en guise de complément, l’assurance dommage ouvrage peut garantir les préjudices immatériels que le propriétaire a subis. Entre parfaitement dans ce cadre les préjudices suite à la perte de jouissance d’une propriété. Enfin, sa souscription met l’accent sur la réception des travaux. Cela signifie que dès l’acquisition du permis de construire sous une forme de procès-verbal, le maître de l’ouvrage doit impérativement se souscrire à ce type d’assurance.

Quelles sont les procédures à suivre ?

Pour vous souscrire à une assurance dommage ouvrages en ligne, vous devriez remplir une proposition d’assurance faite de questionnaires. Il s’agit entre autres de décrire la nature du risque et de la construction. La compagnie acceptera de vous couvrir en fonction des réponses que vous avez fournies. Si vous avez déjà eu affaire à plusieurs cas de malfaçon alors l’organisme assureur peut refuser votre dossier. Pour souscrire à une assurance dommage ouvrages, il faut que le maître de l’ouvrage présente une attestation d’assurance de chacune des entreprises avec qui il a déjà œuvré. Ensuite, la déclaration de la réception des travaux doit être remise en main propre à l’assureur. Vous devez joindre avec ce dossier les procès-verbaux, les réserves non levées du contrôleur technique et le relevé des observations. Un dossier technique doit être également adressé à l’organisme assureur. Ce dernier comporte les plans et les détails des travaux réalisés, le délai maximal de la construction, mais surtout sa nature. Il est aussi important de notifier le délai maximal d’un mois à compter de son achèvement. L’assurance va alors s’assurer des travaux qui ont été bien achevés. Notez que si vous avez du mal à trouver une assurance dommage ouvrage en ligne, vous pouvez solliciter l’aide d’un courtier. Vous allez alors dénicher l’offre qui correspond mieux à vos besoins.